Quinté : Prix du Casino Barrière à Enghien du 22 avril

Quinté turf à Enghien prono gratuit

R1C2 – PRIX DU CASINO BARRIERE ENGHIEN-LES-BAINS
Trot Attelé | 60 000 € | 2150 m | 15 partants | 14h45 | Enghien


Malheureusement le prix de l’Atlantique (groupe I dans lequel prendra part Bold Eagle) n’a pas réuni assez de partants pour être le support du quinté plus de ce samedi après-midi à Enghien. Regrettable mais sans doute raisonné car peu ont envie de servir de chair à canon pour ce qui s’annonce un facile succès en vue de l’Elitlopp fin mai dans les préparatifs du champion. Attention néanmoins car une course n’est jamais courue d’avance, mais il est tout de même difficile de voir qui au vu de l’opposition pourrait battre le fils de Ready Cash, incident de course excepté. Le prix du casino barrière d’Enghien avec 15 partants disputé sur le parcours de vitesse lui aussi des 2150m à Enghien sera donc la course étudiée.

La première chose qui saute aux yeux est la présence de Best Buissonay (2). Je ne présente plus ce fils de l’Ecu du Vernay qui vient par deux fois de nous faire aller à la caisse à Marseille puis à Lyon dans les étapes du GNT. Je vous invite à consulter une nouvelle fois les articles précédents pour comprendre les clés de ces succès : piste plate, corde à gauche, déferré des postérieurs. Et devinez quoi ? Ca sera encore le cas ici. Fin de l’article.

Attention néanmoins à ne pas s’enflammer trop vite car un paramètre change de façon majeure : le départ autostart et le parcours de vitesse. Dur à l’effort Best Buissonay (2) a réalisé un numéro à Lyon-Parilly en prenant tête et corde et en s’imposant à la manière des forts. Ici sa tenue parlera moins sur un parcours réduit et cette course à neuf jours soulève la question de la récupération. Et avant d’y poser notre argent ce sont deux choses qu’il convient d’analyser pour savoir si oui ou non on part la tête baissée avec des oeillères pour la passe de trois.

Départ autostart c’est 2479DD pour ses six sorties, rien de probant donc. Sur la distance, son chrono en 11″1 est excellent et en fait le meilleur du lot. A Enghien c’est son jardin 5 sorties DP, c’est 3 victoires, 1 deuxième place et une probante sixième place après avoir concédé pas mal de terrain au départ. Courir rapproché ne semble pas lui poser de problèmes dans son historique, même s’il n’est jamais évident de tirer de conclusion là dessus hâtivement. En tout cas l’engagement est bon à 15.000 € du recul et c’est le seul B qui s’élancera en première ligne. L’ensemble me paraît donc plutôt positif et ca serait signé s’il n’y avait pas la présence d’Attacus (3) qui s’élancera probablement en position de favori après trois victoires de rang.

Et Attacus (3) sur des parcours de vitesse c’est excellent : en 11 sorties sur moins de 2200m c’est 10 fois dans les 3 et une cinquième place pour une musique sans failles : 21253212132. De quoi laisser bouche bée et donner à réfléchir quand à notre jeu… D’une régularité sans faille il semble avoir franchi un palier cet hiver en enchaînant des performances impressionnantes. La seule interrogation sur sa candidature pourrait être son aptitude à Enghien où il n’a jamais couru attelé. Mais ayant sillonné différents hippodromes rien ne s’oppose à ce qu’il y réussisse d’autant plus qu’il a l’estime de Sébastien Guarato qui pense qu’il peut encore monter des paliers… Tout neuf il n’a couru qu’à 40 reprises, contre 57 pour Best Buissonay par exemple et donc même s’il est plus âgé, il a par conséquent une meilleure moyenne de gains ayant engrangé plus de 7.500 € par sortie en piste.

Le pari : R1C2 – Cheval 3 ATTACUS en simple placé 100 €

Attacus et Eric raffin les favoris de mon pronostic quinté !Au final je vais laisser avec regret pour mon côté fidèle Best Buissonay (2) pour cette épreuve qui est peut être un poil au dessus intrinsèquement mais qui n’est jamais à l’abri d’une faute en partant ou d’un départ timide d’allures… Sur 2150m risque de ne pas pardonner. Et il peut vraiment se ressentir de la course dure qu’il a eu à Lyon et avoir encore des marques de sa splendide lutte avec Aprion. A neuf jours seulement il convient de le considérer. Avec la présence d’Attacus (3) j’ai une autre base solide et en acier pour le jeu simple que je préconise. Néanmoins et sur la foi de la course de juin 2016 où Best Buissonay (2) battait Attacus (3) de deux dixièmes, mixer ses jeux avec Best Buissonay (2) gagnant est une bonne chose à faire comme avec des couplés, 2 sur 4. Et notamment si les canters et heats sont bons.

Et puisqu’il le faut, voici la suite de ma sélection même si ces deux larrons sont clairement au dessus de la mêlée étant de plus très bien placés derrière la voiture. En premier lieu Zonguldak (4) lui aussi bien placé et performant piste plate tâchera de bien faire. Ensuite Pioneer Gar (10) en regain de forme et qui va finir par refaire parler de lui devrait faire afficher une belle cote. Radieux (15) est lui aussi à son aise piste plate et n’aura contre lui que son mauvais numéro alors que les deux favoris seront bien mieux logés. Ensuite Olimpus Caf (9) qui a déjà bien fait ici-même devant Agora (8) mal lotie et barrée mais capable de se mettre à plat ventre pour une petite place et enfin…. allez Vénézia de Mai (11) histoire d’en citer une sans convictions car ferrée et deuxième ligne…

 

Pour résumer, les points forts d’Attacus (3) : 

  • Régularité remarquable
  • Tandem Guarato / Raffin
  • Une forme indéniable
  • Bien placé derrière la voiture
  • Plus sage que Best Buissonay (2)

Mon 2 sur 4 : Attacus (3) + Best Buissonay (2)

Mon prono en 8 : 3-2—–4–10-15—-9——-8—11

Eric, 📝analyste 🐎turf pour iWin.fr / The Page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *