Quinté : GNT du 21 juin à Reims

Pronostic quinté dans le grand national du trot 2017

R1C1 – GRAND NATIONAL DU TROT PARIS-TURF
Trot Attelé | 90 000 € | 2550 m | 16 partants


Le tour de France des trotteurs continue son périple et le Grand National du Trot (GNT) posera ses valises à Reims ce mercredi. Etape incontournable du circuit, c’est Utinka Selloise qui s’était imposée l’an dernier avec JMB qui s’était vu remettre son poids en champagne en récompense, la tradition est de rigueur dans la région. Le multiple sulky d’or, qui nous a souri ce lundi, prend à juste titre du repos en 2017 (comme expliqué dans mon article précédent) et sera une nouvelle fois absent de ce circuit sur lequel il a longuement brillé. Répartis sur trois échelons de départ, les concurrents s’affronteront sur les 2550m de ce parcours corde à droite avec un départ donné à l’élastique. Attention aux peureux. Si lundi Avrik de Guez était un favori incontestable et mon analyse était tout aussi limpide et fluide qu’elle n’inventait pas la poudre, mon choix ce mercredi risque d’en surprendre plus d’un et pourrait bien régaler nos fidèles abonnés !

Le pari : R1C1 – Cheval 9 VASCO DE VIETTE en simple placé 100 €

Vasco de VietteC’est en effet Vasco de Viette (9) qui sera mon conseil de jeu, un cheval qui devrait s’élancer à une cote astronomique. Ce représentant de Fabrice Lercier s’élancera sous les couleurs de la casaque Chaudemanche un tandem bien connu et qui présente des chevaux de qualité. N’avaient ils pas enlevé le premier quinté du meeting d’hiver dernier à une cote de 130+/1 avec Unero Montaval ? Et même si ce jour là, ferré, personne ne l’avait vu venir, moi le premier, quand on s’y penche de plus près ici, tout peut suggérer une bonne performance de Vasco de Viette (9). Je vais vous conter pourquoi.

Tout d’abord ce fils de Capriccio (père entre autres de Val Royal ou Unice de Guez, l’ombre de JMB plane partout !) sera déferré des quatre pieds. Un fait qui l’améliore nettement. En avril-mai il avait couru à trois reprises ferré avant de bénéficier de cet effet déferrage récemment à Vichy dans le quinté du 8 juin dernier. Fautif en partant, il a remis le couvert dans le tournant final alors qu’il se rapprochait : une course donc faussée par des égarements qui ne sont pas dans ses habitudes (7 disqualifications seulement sur 94 courses dans sa carrière…). Même s’il faudra se méfier des élastiques pour ne pas répéter ça, on peut donc s’attendre à ce que l’effet déferrage joue cette fois vraiment son rôle. Mais surtout en plus du déferrage Vasco de Viette (9) performe corde à droite. Il avait d’ailleurs enlevé un quinté à Cabourg l’été dernier. Et quand on combine ces deux paramètres : déferrage + corde à droite, on arrive à 80% de réussite, 8 places en 10 sorties, soit une réussite hors norme qui justifie mon engouement pour cet élément qui a régulièrement lutté avec un élément de la trempe de Vacate Money.

J’ajouterai ensuite au crédit de mon favori qu’il sera mené par Dominik Locqueneux qui connaît sur le bout des doigts la piste de Reims. Cette association saute aux yeux car elle sort de l’ordinaire pour le cheval habituellement associé au driver “maison” Vincent Seguin ou à Gabriele Gelormini. Et vous savez l’amour que je porte à Gaby. Cela fait maintenant un an et demi donc que Vasco de Viette (9) n’a pas eu (à mes yeux) un cash driver au sulky et Dominik est souvent en réussite dans ce cas. Ce changement de main pourrait être décisif et est un autre facteur de mon choix. Enfin la cote devrait être au rendez-vous et on peut l’imaginer à plus de 30/1 gagnante et à plus de 5 placée !

Face à lui la favorite Belline d’Urzy (5) bénéficiera elle aussi de l’effet déferrage. Bien engagée au premier échelon elle pourrait frapper un grand coup si elle s’adapte à la corde à droite. Dans ce GNT pas des plus relevés, Ursa Major (13) plaisante à droite pourrait repointer le bout de son nez. L’autre Danover toujours de la partie aura lui une tâche plus compliquée à 50m sur une aussi “courte” distance et même si il n’a jamais été aussi performant qu’à dix ans je ferai sans lui. Prenons plutôt Bolide Jénilou (14) qui s’il reste sage fait figure de lauréat en puissance. Décevant dans l’étape marseillaise il a des excuses et a montré un net regain de forme sous la selle. Ce type d’alternance entre attelé et monté est très souvent bénéfique. Mais je ne l’ai pas retenu plus haut n’étant pas fan de Damien Bonne d’autant plus avec des chevaux fautifs et départ à l’élastique… Un autre pilote qui me donne des hauts le cœur c’est Franck Anne. Et c’est bien le seul point négatif, mais quelle tare, qu’Atout du Lerre (10) a dans son jeu. Vulcain de Vandel (15) aura lui l’inverse, le meilleur des pilotes, Franck Nivard, aux manettes. Mais souffreteux on  ne sait jamais si on peut compter sur lui. Ayant déjà bien fait ferré on se doit de le retenir. Africain (1) qui semble montrer (enfin) un regain de forme complétera ma sélection devant le bon droitier Ugo des Jacquots (7) avec Eric Raffin. Enfin Univers de Daidou (12) régulier et Blooma d’Héripré (2) pour qui ca sera tout ou rien sont des regrets mais il a fallu trancher dans cette étape plus qu’ouverte (personne ne peut être éliminé) et qui devrait une nouvelle fois révéler une arrivée surprise et des rapports qui chantent. Et pour ça on a de bons atouts dans notre sélection, profitez en !

Pour résumer, les points forts de Vasco de Viette (9) :

  • Déferré des quatre pieds
  • Excellent corde à droite
  • La présence surprise de Dominik Locqueneux au sulky
  • Une cote qui sera ultra spéculative

Mon 2 sur 4 : Vasco de Viette (9) + Belline d’Urzy (5)

Mon prono en 8 : 9-5-13-14-10-15-1-7

Eric, 📝analyste 🐎turf pour iWin.fr / The Page

Lisez l'avis partagé par un joueur et donnez le vôtre :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *