Quinté : Prix de Jacques de Saint Sauveur du 19 mai à Vincennes

Retreouvez le pronostic du quinté qui se déroulera ce soir en nocturne à Vincennes

R1C2 – PRIX DE LA VILLE DE NOGENT-SUR-MARNE (JACQUES DE SAINT SAUVEUR)
Trot Attelé | 72 000 € | 2850 m | 18 partants | 20h15


Tâchons de remettre les choses en ordre dans mon jardin à Vincennes ce vendredi soir à l’occasion du prix Jacques de Saint Sauveur. Les commissaires à Vichy mardi, le mauvais parcours avec une jument pleine de gaz à Caen mercredi et un Tony le Beller peu inspiré qui déclare après course qu’il aurait du plus y croire (ah oui vraiment ?), on a pas été vernis ces derniers temps. Mais ce sont des choses qu’on ne maîtrise pas, il faut passer outre, faire fi des ces aléas, et garder le dos bien rond pour faire glisser cette mauvaise passe turf (1/6 en mai) qui ne nous empêche pas d’être encore largement en réussite sur l’année (43 victoires en 72 lignes soit 60% et 470 € de bénéfices nets pour 100 € misés sur les 72 courses à ce jour).

Vous pouvez bien suivre d’autres tipsters ou pronostiqueurs turf si ça vous chante et je vous encourage à faire le test (je les ai personnellement quasi tous essayés avant de rouler ma bosse et de faire mes propres analyses)  aucun d’eux n’arrive à être positif en jouant simple à masse égale sur le long terme (pour cela je parle + de 500 courses même si au bout de 100 courses vous en avez déjà une bonne idée…). Soyez donc contents d’être sur iWin et de me lire, vous êtes au bon endroit et pourrez constater que je ne cache rien. Humain, comme tout le monde ce n’est jamais agréable de traverser des séries difficiles et j’ai comme vous hâte de mettre à terme un tout ça. Dans ces moments compliqués d’une vie de parieur, il faut prendre du recul et regarder ce qui a été accompli en bilan sur le long terme afin de gagner en sérénité alors comptez les billets gagnés depuis le début de l’année plutôt que de focaliser sur les résultats à court terme.

Le pari : R1C2 – Cheval 16 SPECIALESS en simple placé 100 €

Specialess, le favori du quinté du jour dans le pronostic d'Eric Briand sur iWin.frLa sérénité, il y en a un dans le domaine des courses hippiques qui la connaît bien, c’est le maestro Franck Nivard. Hier je pensais dans un coin de ma tête avant de m’endormir que cela faisait bien longtemps que je ne lui avais pas accordé ma confiance dans les colonnes d’iWin. Ce matin j’ai fait un petit bilan et je me suis aperçu que cela remonte au 3 mars dernier et que sur les 72 lignes 2017 j’avais donné 7 fois Francky et qu’il ne nous a jamais trahi : 7/7 pour lui quand je vous le recommande et donc 100% de réussite. Certes il y a quatre lignes faciles et sans peu d’intérêt avec le crack Bold Eagle (3x 1,10 et 1,20, mais pourquoi se priver de l’argent facile, les petits ruisseaux…) mais les trois autres sont parlantes (Tell Me No Lies le 3 mars à 2,70, Vulcania de Godrel à 1,80 le 9 février et Utélo de Carentone à 2,20 le 7 janvier). Au final 420 € de bénéfices nets pour 100 € misés. Merci Francky. Alors je m’abstiendrai de vous refaire un paragraphe sur l’étendue de ses talents mais je vous dis clairement qu’on ne va pas se priver de reprendre une bonne part de gâteau d’autant plus qu’il sera associé ce vendredi à un concurrent de classe : Specialess (16).

Deuxième du critérium continental 2015 survolé par Bold Eagle, Specialess (16) avait ce jour là bien tenu sa partie avec Roberto Andreghetti, donnant une superbe réplique à Bird Parker. Une ligne qui, quand on connaît le parcours des deux engins depuis, en dit long sur les capacités du fils de Ganymède (également père d’Amiral Sacha à l’honneur mercredi). Préservé a fortiori pour cause problèmes de santé depuis mais aussi faute d’engagements favorables peu faciles à trouver pour un étranger (cheval italien) avec 350.000 € de gains, il n’a couru qu’à quatre reprises en 2016 dont deux au niveau groupe III à la fin de l’été dernier à Vincennes. Ces sorties nous intéressent particulièrement puisqu’il s’agit de ses dernières dans l’Hexagone à haut niveau et face à des concurrents et avec des chronos qu’on peut juger.

Ferré comme ce vendredi, il trottait 12″6 et 12″7 des chronos excellents et largement suffisants pour briller dans cette course où seul Atout du Lerre (13) avait fait mieux en 12″4 (lui qui se présente dans une forme et avec un  driver qui font qu’il ne figurera pas dans mes huit). Le 25 septembre dernier Specialess (16) se classait quatrième après avoir perdu du temps à l’intersection des pistes derrière un Apollon de Kacy sur ses fins. Il terminait ses derniers 500m dans une bonne action et gagnant même du terrain sur Bugsy Malone. Le fils de Ready Cash l’avait également précédé lors de sa sortie précédente où Specialess (16) a terminé à la photo pour la seconde place. Ce vendredi, l’adversité sera moindre que dans ces groupes III et ayant repris en condition en Italie sur des courses difficiles à juger, (où il a tout de même enchaîné deux succès) il parait assez clair qu’il est sur la voie d’une bonne performance. Sa musique est émaillée par sa sortie dans la loterie italienne (la plus belle cours transalpine, groupe I) qui se dispute avec batteries (6e d’Un Mec d’Héripré) puis une disqualification dans la consolante disputée le même jour donc. Oublions les et espérons que ces deux mauvaises notes dans la musique aide à nous donner une cote favorable. Concentrons nous surtout sur le choix de Franck Nivard d’être associé au pensionnaire de Philippe Soul…Billard et délaissant du coup les pensionnaires de Sylvain Roger (à qui il est régulièrement également associé). L’engagement excellent à 10k environ du plafond des gains dans une course ouverte aux étrangers également très favorable a du lui sauter aux yeux, et je fais donc une valeur sûr de ce tandem Specialess/Nivard à l’arrivée.

Face à lui j’ai longtemps hésiter à vous propose la ligne spéculative de Céré Josselyn (3) une des meilleurs juments issue de la génération des C et qui compte déjà plus de 300.000 € de gains en 30 sorties seulement. Associée à Matthieu Abrivard et après deux courses de remise en route d’abord (3e ferrée d’un bon lot traçant une superbe ligne droite devançant notamment Vanille du Dollar D4) puis face aux meilleurs de sa génération, cette fille de Kaisy Dream pourrait bien se rappeler à notre bon souvenir en tant que gagnante de groupe III et placée de groupe II cet automne. J’ai vraiment un coup de coeur pour elle et il ne m’aurait fallu qu’un peu plus de confiance pour vous la proposer en ligne de jeu car elle devrait afficher une cote placée très intéressante aux alentours de 3. Du coup, à bon entendeur, j’invite les amateurs de couplé et de 2 sur 4 à y aller franchement le rapport pouvant largement y être vis à vis du risque.

Ensuite Clif du Pommereux (12) un autre 5 ans est la troisième base logique de cette épreuve avec JMB, lui aussi déjà très riche en 33 sorties et culminant à + de 10.000€/sortie sur son compte en banque. Vinochka (18) qui nous avait laissé sur notre faim en tout début d’année devra elle être sage cette fois mais possède une première chance pour son retour dans l’Hexagone. Si elle prend la tête et la corde comme elle l’apprécie, elle peut aller loin. Blues d’Ourville (1) devra surtout rassurer car son début 2017 est mi figue mi raisin. On s’attendait à mieux sur la foi de sa fin 2016 et puis vous le savez à force je ne suis pas un inconditionnel de Gaby Gelormini, qui m’écœure souvent. Même après avoir gagné les Ducs, je ne redore pas son blason, il en faudra bien plus que ca. Qu’il donne donc un groupe I à son cheval qu’il le magnifie bien plus qu’il ne fait l’inverse. Bad Boy du Dollar (7) est difficile à écarter mais sans pilote et après une rentrée, certes ferré mais douteuse, je le cantonne à cette sixième place. Ensuite il a fallu trancher et c’est mon chouchou Volare de Lou (9) (préservé à son âge mais seulement déferré des antérieurs) qui est passé du bon côté de la trappe avec Vénus de Bailly (17) et un David THomain en feu après avoir gagné les deux récents groupe I au trot (le Saint Léger avec Eiffel Tower et le Critérium des 4 ans avec Darling de Reux). Regret pour Vic du Pommereux (8) sans doute un peu barré ici et Radieux (5) qu’on préférera piste plate.

Pour résumer, les points forts de Specialess (16) : 

  • Cheval de classe, deuxième du groupe I le critérium continental
  • La main de génie de Franck Nivard
  • A répété le chrono en 12″6 et 12″7 sur la grande piste ferré
  • L’entraînement redoutable de Fabrice… Billard
  • La qualité de l’engagement pour cet étranger avec 350k € de gains
  • Issu de la génération dorée des B français, les 6 ans

Mon 2 sur 4 : Specialess (16) + Céré Josselyn (3)

Mon prono en 8 : 16-3-12—18–1-7—-9-17

Eric, 📝analyste 🐎turf pour iWin.fr / The Page

Join the Conversation

1 Comment

  1. says: Eric Briand

    Déception pour Specialess (16) qui après avoir pourtant un bon parcours s’est lancé à la chasse de Totem d’Azur (6) dans le dernier tournant et a manqué un peu pour finir la ligne droite où il s’est fait ajuster par plusieurs deux de ses rivaux finisseurs. Une cinquième place qui cloture une semaine difficile. Rendez-vous dès mercredi prochain avec plus de fraîcheur pour le GNT au Croisé Laroche, un circuit qui nous réussit puisque dans les 4 premières étapes nous y avons réalisé un sans faute : A Nice Boy (1.80) à Amiens, Best Buissonay à Marseille (4.40) puis à Lyon (2.50) et enfin Brissac à Toulouse (1.20).

Leave a comment
Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *