Quinté : Prix des Invalides du 17 juin à Enghien

Pronostic Quinté du jour à Enghien

R1C4 – PRIX DES INVALIDES
Trot Attelé | 52 000 € | 2875 m | 18 partants | 15h15


Après un succès offert à nos abonnés sur la cendrée de Vincennes hier, direction Enghien ce samedi pour l’ensemble de nos lecteurs avec ce prono silver. A vrai dire j’aurai pu faire l’inverse car le prono de ce samedi sera moins facile que celui de ce vendredi où la logique favorite s’est imposée. Alors, membres Silver, profitez bien de cette analyse où j’affiche une bonne confiance pour une cote qui devrait en valoir la chandelle et que je réserve d’habitude plutôt à nos abonnés !

Le pari : R1C4 – Cheval 12 BEERSCOTT en simple placé 100 €

 

Beerscott (12) sera mon conseil de jeu. Réalisant un bon millésime 2017 dans lequel il déjà signé 3 victoires, le protégé d’Arnaud-Albert Chavatte ne court qu’à bon escient. Issu de la génération dorée des B il n’a en effet que 34 courses au compteur. Et pourtant il figure bel et bien au deuxième échelon parmi les plus riches, preuve de son efficacité lors de ses sorties en piste où il a déjà signé 12 victoires. Restant sur une victoire facile à Toulouse la seule fausse note dans sa musique ne compte pas puisqu’il évoluait ferré. Ce samedi il sera déferré des quatre configuration dans laquelle il aligne les bonnes performances : 11 fois dans les 3 en 14 sorties. Et même si l’on peut à première lecture douter de la qualité de l’engagement, le seul point négatif est réellement la drive de son mentor (qui nous avait coûté cher à Cabourg en août dernier). Associé à un pilote c’eut été un penalty. Quatrième de la synthèse de la presse et même pas dans les 8 du turf (sérieusement Jérémy Lévy ?), on devrait néanmoins pallier ce risque de drive par la présence d’une belle “bis-cote” qui devrait être a minima de 2.50 placée… D’autant plus que ce cheval sera à son aise à Enghien sur une piste plate. J’ajouterai enfin qu’il aura l’avantage de s’élancer parmi un second échelon très compétitif et de ce fait pourra sans doute bénéficier de dos pour atténuer son handicap initial. On fonce donc surtout qu’on a peu de retard à rattraper en ce mois de juin.

Face à lui Black Jack From (8) avec Eric Raffin au premier échelon semble incontournable après sa victoire à Nantes tout comme le petit phénomène Angel d’Or (1). Ce dernier, si vous ne connaissez pas l’histoire est un miraculé des courses acquis sur le bon coin, soigné avec amour et revenu au top alors que tout le monde le croyait perdu. Allez lire l’histoire, vraiment. Une vraie leçon de vie. Ensuite Arius du Douet (13) et Athos des Volos (15) auront en commun d’avoir les meilleures mains du peloton, Franck et JMB. Le premier devra se montrer sage au départ et le second dans le parcours. Enfin je ferai tout le reste de mon marché au second échelon, reprenant ainsi le leitmotiv de mon argument final pour Beerscott (12), avec tout d’abord Brune des Forges (18) la plus riche, une B, dépendant l’entraînement de Sébastien Guarato et avec David Thomain. Pourquoi pas plus haute me direz vous ? J’ai peur que la ligne droite soit un peu longue pour elle. Puis Astral Viretaute (14) capable de fin de courses tranchantes et qui sera à son aise à Enghien tout comme mon favori et enfin Vedette des Landes (17), déferrée des quatre et qui pourrait pimenter les rapports en profitant elle aussi d’un bon peloton du second échelon.

Pour résumer, les points forts de Beerscott (12) :

  • Couru à bon escient uniquement
  • 3 victoires en 5 sorties en 2017, 100% dans les places D4
  • Déferré des quatre
  • La génération dorée des 6 ans
  • Excellent piste plate

Mon 2 sur 4 : Beerscott (12) + Black Jack From (8)

Mon prono en 8 : 12-8-1-13-15-18-14-17

Eric, 📝analyste 🐎turf pour iWin.fr / The Page

Lisez les 2 avis partagés par les joueurs et donnez le vôtre :

  • Aïe…aïe..aïe….heureusement je ne l’avais pas joué, beaucoup trop mal engagé et en plus avec un “manchot” à la drive, à suivre dans son premier “meilleur” engagement !!!!

  • Ce qui était à craindre l’était à juste titre avec la mauvaise drive de Beerscott (12). Pourtant parti promptement, il a bénéficié dans le wagon de deux du dos du favori Black Jack From (8) à l’arrivée. Mais Chavatte s’est laissé enfermer comme un lapereau par le wagon de trois, a laissé filer le dos du favori et s’est retrouvé dans la pire des positions possibles, en queue du wagon de deux alors que le peloton était logé à 3. Relégué à l’arrière garde le cheval régulier a tracé une ligne droite correcte mais à Enghien on savait bien entre nous que son sort était joué depuis longtemps car on n’y revient pas de si loin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *