Quinté : Prix du Palais de Chaillot du 15 juillet à Enghien

Pronostic Quinté du jour à Enghien

R1C3 – PRIX DU PALAIS DE CHAILLOT
Trot Attelé | 68 000 € | 2875 m | 18 partants | 13h47


Nouveau quinté à Enghien où Sir Ratzeputz a mis fin de façon inattendue jeudi à notre bonne série sur cet hippodrome… On reprend du poil dans la bête dans un quinté pour chevaux d’âge ce samedi que l’on connaît sur le bout des doigts mais où les possibilités restent nombreuses. Si l’ensemble de la presse plébiscite en priorité des concurrents du premier échelon, je ne serais pas de leur avis et retiendrai en priorité des concurrents affûtés et expérimentés qui ont nettement les moyens de rendre la distance ce samedi.

Le pari : R1C3 – Cheval 14 VIOLINE MOUROTAISE en simple placé 100 €

Violine MourotaisePartie parmi les favorites du prix de la Manche enlevée par Uza Josselyn, Violine Mourotaise (14) n’a pour ainsi dire pas fait course s’élançant au galop ce qui n’est pas dans ses habitudes. C’est donc avec confiance que je la reprendrai elle qui ne retrouvera pas ce jour (comme lors de ses deux dernières sorties) la fille de Love You sur sa route. Ayant profité de cet écueil pour travailler en retrait, elle devrait reprendre le cours des bonnes performances qui l’ont vu emporter le GNT de Laval et finir deuxième d’Afghan Barbès dans celle du Croisé Laroche. La plus rapide sur la distance en 12″6 et de nouveau associée à David Thomain, cette fille de Le Retour apprécie particulièrement la piste d’Enghien où la longue ligne droite est en adéquation avec ses qualités d’attentiste et de finisseuse. Elle devrait de plus bénéficier de bons dos pour se faire ramener car les chances au second échelon sont légions ce que vous découvrirez ci-après.

Face à elle Bad Boy du Dollar (13) le plus riche des 6 ans de la course aura cette fois un pilote à son sulky. S’étant déjà illustré en meilleure société, la présence de Matthieu Abrivard au sulky en lieu et place de Sylvain Roger son entraîneur est un signe qui ne trompe pas et qui permet de lui faire confiance. Etincelant dans le prix de la Manche, Unero Montaval (12) a prouvé son retour en forme. Associé cette fois-ci à Franck Nivard il devrait être encore monté là dessus et pourrait faire mouche une nouvelle fois à cote d’outsider. Unbridled Charm (17) a la qualité pour tous les battre et si Jean Philippe Dubois daigne s’intéresser à la course, cet avion de chasse pourrait survoler tous ses adversaires dans la ligne droite d’Enghien. Mention pour les deux concurrents du premier échelon avec une bonne chance : Alto du Loir (8), le choix d’Eric Raffin, qui a beaucoup d’atouts dans son jeu et qui sera certainement le favori et All Feeling (5) en pleine bourre actuellement après ses exploits dans le trophée vert. Mais je pense les chevaux du second échelon bien au dessus, le Danover n’ayant en effet jamais trotté mieux que 14″2 et 14″4 sur la distance. Cela semble bien insuffisant face aux cadors qui sont alignés même avec vingt-cinq mètres d’avance. Je compléterai ma sélection avec Aprion (11) le petit champion de Norbert Vimond très en vue cette année et enfin Vinochka (18) à l’aise piste plate (même si on peut s’inquiéter qu’elle soit aux 25m étant meilleure quand elle peut prendre la direction des opérations). Gros regret pour Vasco de Viette (15) ferré mais pour le moins compétitif ainsi et valant bien mieux que sa valeur réalisée quand je vous l’avais donné en conseil de jeu dans le GNT à Reims.

Pour résumer, les points forts de Violine Mourotaise (14) :

  • La plus rapide sur la distance en 12″6
  • Va aimer la ligne droite d’Enghien
  • David Thomain au sulky
  • Une dernière sortie à effacer, elle n’est pas fautive
  • En forme comme le prouve ses performances dans le GNT

Mon 2 sur 4 : Violine Mourotaise (14) + Bad Boy du Dollar (13)

Mon prono en 8 : 14-13-12-17-8-5-11-18

Eric, 📝analyste 🐎turf pour iWin.fr / The Page

Lisez l'avis partagé par un joueur et donnez le vôtre :

  • Déception avec Violine Mourotaise (14) qui a conformément à sa meilleure stratégie, patiemment musardé à l’arrière garde en début de course. Puis rapprochée dans le wagon de trois emmené par Vasco de Viette (15), elle s’est enlevée au début de la ligne droite. Dur à avaler après deux échecs, car comme décrit dans mon analyse cette jument se montre très peu fautive habituellement…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *