Quinté : Prix du Languedoc du 13 novembre à Vincennes

Le pronostic du jour d'iWin dans le quinté à Vincennes

R1C2 – PRIX DU LANGUEDOC
Trot Attelé 95 000 € 2850 m 15 partants Course A Course Européenne 95.000. – Attelé. – 2.850 mètres (G. P.) 42.750, 23.750, 13.300, 7.600, 4.750, 1.900, 950. Pour 6 à 10 ans inclus, ayant gagné au moins 160.000, mais pas 550.000


En amont de la première B dimanche prochain et le retour en piste de Bold Eagle le crack lauréat double vainqueur du prix d’Amérique, Vincennes sera le théâtre d’une belle réunion ce lundi. Le quinté, le prix du Languedoc, réunira 15 chevaux d’âge de 6 à 10 ans ayant gagné de 330.000 € ayant à 550.000 €. Des sujets de qualité bien connus parmi lesquels une petite moitié (7 sur 15) d’étrangers : 5 suédois et 2 italiens. Sur le parcours sélectif des 2850 mètres grande piste il leur faudra affronter la montée de Vincennes véritable juge de paix de ce nouveau meeting d’hiver.

Le pari : R1C2 – Cheval 11 CASH GAMBLE en simple placé 100 €

Cash GambleReady Cash devrait une nouvelle fois être l’étalon superstar de cet hiver et c’est un de ses rejetons Cash Gamble (11) que je vous recommande ce lundi. Agé de six ans il est l’un des plus jeunes au départ ce prix du Languedoc et reste sur une probante victoire acquise dans un groupe III à Enghien cet été. Sa dernière sortie à Vincennes en date du 2 juin dans le prix Pythia est également une victoire sur ce parcours exact des 2850 mètres grande piste où il trottait 13″2. Ce jour là il avait vaincu au terme d’un superbe duel la plus danoise des françaises, Uza Josselyn, qui a depuis plus que confirmé battant notamment Valko Jenilat et Bird Parker dans le grand prix Anjou Maine. Associé à Franck Nivard au sulky qui s’il n’est plus numéro 1 au nombre de victoires l’est certainement au talent, Cash Gamble (11) retrouvera son partenaire de ses deux dernières victoires. On notera d’ailleurs qu’il avait échappé à notre grand regret à JMB début mars dans le prix Emile Allix Courboy où il semblait en mesure de s’imposer. Avec dix sept victoires au compteur en seulement 39 courses, Cash Gamble (11) a la classe et l’étoffe d’un grand cheval et devrait succéder en toute logique à Valko Jenilat au palmarès de ce prix du Languedoc pour reformer deux ans plus tard le tandem Souloy-Billard/Nivard qui avait enlevé cette épreuve avec Moving On. Si certains s’inquiètent de sa rentrée, n’ayant pas couru depuis fin juillet, on se fiera au passé où il avait déjà bien fait ainsi et à son entourage qui l’a déferré des postérieurs et est confiant pour le voir réussir d’entrée de jeu.

Egalement âgé de six ans j’accorderai ensuite ma confiance à Beau Gamin (14) qui vient récemment de renouer à la victoire en Hollande. Disqualifié en Espagne sans avoir toutes ses aises, il retrouvera ce lundi un pilote au sulky avec David Thomain. Deuxième de Valko Jenilat au printemps avec lui dans un groupe III, il se plaît à Vincennes où il a déjà enregistré le chrono de 12″3 sur le parcours classique et similaire des 2700 mètres grande piste. Son pilote réalisant un millésime de toute qualité, il pourrait surprendre certains pronostiqueurs ne l’ayant pas placé assez haut en offrant le doublé dans ce prix du Languedoc au redoutable Sébastien Guarato. Alfas da Vinci (13) n’a pas été revu en France depuis septembre 2016 où il se classait second d’Aubrion du Gers dans un groupe III. Détenteur d’un chrono record sur le parcours en 12″6 soit le meilleur du lot, je peux vous dire que plus d’un an près je ne l’ai pas oublié. Il sera d’ailleurs déferré des antérieurs pour l’occasion alors qu’il a évolué avec ses quatre fers depuis septembre 2016 justement à Vincennes. Dommage qu’il n’ai pas été confié à un cash driver français plus habitué aux joutes de la cendrée que son mentor, ce qui sera ma seule réserve après deux courses qui sentent la préparation bien affinée en Suède !

Derrière ce trio retenons Une Sérénade (10) avec Eric Raffin et qui a déjà bien fait à Vincennes. A neuf ans cette fille de Gazouillis ne sent pas le poids de l’âge et s’entend à merveille avec Eric Raffin avec qui elle connaît 100% de réussite. Backchich (2) en vue sur la petite piste depuis sa déconvenue dans le GNT, tâchera de confirmer sur la grande piste et face à une adversité bien plus relevée. Ca sera un véritable test pour lui et s’il confirme avec un Tony le Beller inspiré comme il l’a été ce weekend pour les pensionnaires Jean-Michel Baudouin, il pourrait se prendre à rêver à beaucoup mieux pour l’avenir. A suivre ! Orient Horse (9) ne semble plus au niveau où il a déjà évolué et qui lui avait permis de trotter 12″1 sur les 2700 mètres. Néanmoins je lui accorderai sur le cœur une nouvelle fois crédit pour bien faire d’autant que les Levesque le sentent sur la montante après deux courses de semi-rentrée. Specialess (4) sur sa classe (deuxième du critérium Continental) a les moyens dans un tel lot mais effectuera une rentrée de 6 mois depuis mai où sa cinquième place dans le Jacques de Saint-Sauveur était décevante. Avec un driver inconnu en France, on se contentera pour l’instant de le regarder courir en vu de ses prochains engagements. Enfin le Dubois Unbridled Charm (5) qui sait être un avion quand il n’est pas dans un jour souffreteux complétera mon pronostic.

Pour résumer, les points forts de Cash Gamble (11) :

  • Fils de l’étalon chef de file Ready Cash
  • L’un des 6 cadets de 6 ans au départ
  • Franck Nivard aux manettes
  • Reste sur une victoire dans un groupe III
  • Vainqueur sur ce parcours en 13″2 lors de sa dernière sortie à Vincennes
  • L’entraînement Billard-Souloy

Mon 2 sur 4 : Cash Gamble (11) + Beau Gamin (14)

Mon prono en 8 : 11-14-13-10-2-9-4-5

Eric, 📝analyste 🐎turf pour iWin.fr / The Page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *