Quinté : Prix Bruno Coquatrix du 11 août à Cabourg

Retrouvez notre prono du jour pour le quinté à Cabourg sur la cote normande

R1C2 – PRIX BRUNO COQUATRIX
Trot Attelé | 45 000 € | 2750 m | 14 partants | 20h15


Le soleil semble enfin se lever en ce mois d’août après un début d’été plutôt sombre en turf. Ces trois succès consécutifs à petite mais belle cote au vu de la manière (1,50 – 1,60 – 1,60) augurent donc du meilleur pour la suite et je suis ravi que les abonnés se remplument. Mais ma mission n’est pas terminée et je compte bien vous envoyer à la caisse encore de multiples fois courant juillet et ce dès ce vendredi à Cabourg à l’occasion du prix Bruno Coquatrix. Si Cabourg et son anneau serré corde à droite est souvent le théâtre de surprises, on y est pour l’instant à 50% de réussite avec un 2 sur 4 depuis le début de cet été.

Ce prix Bruno Coquatrix a réuni 14 partants et après une analyse de chacun des concurrents on se rend compte que le monde est scindé en deux avec 7 chevaux détenant une première chance et 7 chevaux pour qui cela sera plus compliqué. Parmi les chevaux ayant les meilleurs chances figurent : Carla de Fellière (2), Class de Loriol (6), Comte du Vivier (8) au premier échelon et au second échelon Bolt (9), notre favori dans le dernier quinté de Cabourg qui nous a permis de toucher une cote à 1,50, Blues des Landiers (12), Violet (13) et Viking Dream (14). Je tiens donc assez rapidement mon prono en 7 auquel je viendrais ajouter une repêchée, puisqu’il le faut, avec Utopie du Ponchet (5). Elle aura pour elle d’être déferrée des quatre après plusieurs courses ou ce n’était pas le cas et où son entraîneur a fait le choix de David Thomain, restant lui au sulky de son autre pensionnaire Undset (3). Cette parenthèse fermée intéressons nous aux 7 compères dont l’un deux sera notre élu.

A Cabourg rendre la distance n’est jamais une sinécure. C’est un facteur prédéterminant dans mes analyses et les 2, 6 et 8 marquent donc un point. Intéressons nous à l’autre facteur prédéterminant à Cabourg : l’aptitude corde à droite et plus en détail à la piste.

Carla de Fellière (2) : 5 victoires en 8 courses (62%), inédite à Cabourg
Class de Loriol (6) : 0 victoires en 3 courses (0%), inédite à Cabourg
Comte du Vivier (8) : 4 victoires et 5 places en 21 courses (43%),  inédit à Cabourg

Bolt (9) : 8 victoires et 5 places en 21 courses (62%), 1 place en 3 courses à Cabourg
Blues des Landiers (12) : 14 victoires et 12 places en 58 courses (45%), 1 victoire en 3 courses à Cabourg
Violet (13) : 16 victoires et 7 places en 27 courses (85%), 1 victoire et 1 place en 3 courses à Cabourg
Viking Dream (14) : 3 victoires en 6 places en 22 courses (41%), 1 place en 2 courses à Cabourg

Que dire de ces stats brutes ? Les C sont moins expérimentés que les B et les V, méfions nous donc des conclusions hâtives mais le manque d’expérience de Class de Loriol (6) et ses échecs font qu’il sera difficile de lui accorder de la confiance sur l’anneau serré de la cote normande. Carla de Fellière (2), avec 5 victoires sur cette corde, et dans une moindre mesure Comte du Vivier (8) avec un % moins impressionant mais beaucoup plus d’expérience semblent donc se dégager ayant marqué deux points dans chacune des catégories. Cela dit ils découvriront tous les deux Cabourg. Violet (13) affiche des statistiques impressionnantes et pour cause il était resté invaincu en 2015. Moins en vue depuis ce fils de Love You semble avoir rattrapé son retard de gains et s’il reste compétitif pour la victoire je tiens à tempérer ces stats affriolantes. Bolt (9) et Blues des Landiers (12) ont également des stats de qualité mais ont en commun plusieurs désavantages. Premièrement courir très rapproché ce que je n’apprécie guère surtout pour Bolt (9) qui a eu une course dure  : la récupération est essentielle pour les chevaux de course. Puis deuxièmement les 25 mètres bien sûr, et troisièmement des pilotes de second plan. Vous l’aurez compris je ne les retiendrai pas en conseil de jeu en grande partie pour ces 3 raisons car ce sont tous deux des extraterrestres autrement, leur musique en témoigne ! Bolt (9) aura de plus le désavantage de partir cette fois aux 25m alors qu’il partait en tête vendredi dernier. Et si pour lui aussi c’était la fin d’un règne ? Viking Dream (14) également aux 25m et avec un pilote non cash-driver aura aussi des failles dans son jeu bien que bénéficiant d’un engagement intéressant…

Le pari : R1C2 – Cheval 8 COMTE DU VIVIER en simple placé 100 €

Comte du VivierEt s’il y en autre qui dispose d’un engagement sur mesure c’est Comte du Vivier (8) à moins de 300 € du recul ! Cette opportunité en or survient juste après avoir fait impression à Enghien se classant deuxième d’un groupe III où il battait de bons éléments de sa génération comme Calencia, Cirrus Atout ou Cérenzo Turbo. Redescendant de catégorie et se présentant à 15 jours  dans la même configuration, ferré et avec Dominik Locqueneux, un pilote, il a tout pour plaire. Ultra régulier il a fini dans les 3 lors de ses 4 dernières et 6 fois sur 7. Ce fils de Prince Gédé sera donc mon conseil de jeu bénéficiant l’avantage initial des 25 mètres et du meilleur chrono sur une distance similaire (14″2) du premier échelon.

Même les 13″6 de Blues des Landiers (12) ne suffisent pas théoriquement. Et bien que ma prose vous amène à penser que je mettrai sans doute la Marmion en deux je vous avoue que j’ai beaucoup hésité avec le Chéradame impressionnant aux 25 mètres sur ce parcours le 7 juillet dernier. S’il encaisse bien ses courses rapprochées (4 fois en un mois…) j’en fais ma deuxième priorité. Bolt (9) suivra ensuite (lui aussi descendant de Prince Gédé) devrait pouvoir dominer la Marmion s’il a bien encaissé ce que son driver lui a fait subir nez au vent et à 2 vendredi dernier. Place ensuite (enfin) à Carla de Fellière (2) en tête et à Violet (13) qui aura aussi pour lui d’avoir Gaby Gelormini au sulky. Même si c’est loin d’être mon préféré je crois tout de même que j’accorde au jeune italien un peu plus de talent qu’à Pierre Vercruysse habituellement associé au fils de Love You. Mon quinté me parait désormais très clair, ce qui n’était pas forcément le cas à l’entame de cet article. Viking Dream (14) suivra donc plutôt pour une place et Class de Loriol (6) qui devra prouver son aptitude à droite mais qui pourrait surprendre avec ce diable de Sébastien Ernault.

Pour résumer, les points forts de Comte du Vivier (8) :

  • Un engagement en or à 300€ du recul
  • Expérimenté et confirmé corde à droite
  • Un cash driver qui le connaît bien, Dominik Locqueneux
  • Un chrono distance excellent
  • Au premier échelon à Cabourg
  • Redescend de catégorie

Mon 2 sur 4 : Comte du Vivier (8) + Blues des Landiers (12)

Mon prono en 8 : 8-12-9-2-13-14-6-5

Eric, 📝analyste 🐎turf pour iWin.fr / The Page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *