Quinté : Prix de Neuilly du 2 septembre à Vincennes

Le pronostic du jour d'iWin dans le quinté à Vincennes

R1C4 – PRIX DE NEUILLY
Trot Attelé | 65 000 € | 2850 m | 18 partants | 15h15


Quel dommage de ne pas retrouver le groupe I du jour, le critérium des 5 ans, comme support du quinté ce samedi… On devra se contenter de ce modeste prix de Neuilly car il n’était que treize, … et alors ??? Bête, car pour promouvoir l’image du turf, je suis convaincu qu’il faut mettre en avant les rendez-vous affichant les meilleurs chevaux, notamment au trot où le public aura à cœur de s’identifier aux meilleurs des 5 ans, les “C” qui essayeront prochainement cet hiver de défier la génération dorée des “B” leurs aînés dans les plus belles épreuves de chevaux d’âge. Même si l’on sait que les “C” sont sûrement un ton en dessous, la qualité que montre un Carat Williams (qui sera logiquement installé solide favori de ce critérium) mérite d’être mise sous le feu des projecteurs. Et que dire de la régularité d’un Charly du Noyer vainqueur des C3 et C4, et des étoiles montantes comme Cheltenham ou Cash and Go (propre frère de Bold Eagle).Il en va de l’avenir de ce sport et de lutter contrer le déclin.

Le pari : R1C4 – Cheval 16 AZARO D’EVA en simple placé 100 €

Le déclin, certains l’avaient annoncé pour Jean-Michel Bazire, en cette année 2017 où il a choisi de moins driver qu’à l’accoutumée et de prendre plus de temps pour lui. Et pourtant à ce jour il pointe avec 149 victoires à 4 longueurs de la tête du classement au sulky d’or occupée par Franck Nivard (153 victoires). Mais JMB compte quasiment deux fois moins de courses courues (563 contre 922) ! Une réussite de plus de 26% à la gagne qui pourrait bien le motiver à aller chercher un nouveau et enième sulky d’or. Je l’avais déjà mis en avant dans mes analyses mais sa présence au sulky, plus sélective est encore plus un gage de confiance en cette année qu’auparavant où il enchaînait plus les montes.

Azaro d'Eva le prono du jour en turfDans notre cas, cela permettra de plébisciter la candidature d’Azaro d’Eva (16), en pleine forme. Restant sur deux victoires et quatre succès lors de ses 6 dernières sorties, ce fils de Lynx de Bellouet, dépendant de la propriété et de l’entraînement de JMB, a réalisé de belles performances tout l’été. Il a accroché à son tableau de chasse de bons clients comme Vénicio Pommereux, Apprenti Sorcier, Bon Copain ou Bourbon Somolli. Ses deux dernières victoire à Enghien les 13 juillet et 2 août derniers ont été acquises avec style, “gagnant avec autorité” et “jamais été inquiété”. Après avoir été associé à Alexandre Abrivard, il retrouvera le patron au sulky et sera à nouveau déferré des postérieurs. Le seul bémol sera de rendre la distance sur la grande piste de Vincennes où il a déjà connu l’échec. On a en effet été échaudé pas plus tard que lundi dernier par les concurrents de 25m incapables de rendre la distance. Et quand on s’y penche de plus près, les chronos sont limites pour le faire mais on gagera sur la marge inhérente observée en dernier lieu pour compenser ce fait. Être sage sera aussi une condition sine qua non pour toucher évidemment puisque 1 fois sur 3 (24/72) Azaro d’Eva (16) s’est montré fautif. Mais l’autre meilleure chance de la course, superbement engagé Athis Deladou (11) a le même défaut, même pire : 29 disqualifications en 61 courses. On s’assurera tout de même que le jeu en vaille la chandelle, ne jouez donc pas si le rapport placé est inférieur à 1,50, la cote équilibre pour encaisser le fait que le cheval soit disqualifié une fois sur trois. Ces précautions bien mises en avant et noir sur blanc vous pouvez y aller pour une cote à 1,70-1,80 placée, Azaro d’Eva (16) cheval de tenue et dur à l’effort vous récompensera pour votre argent ! Il trouve en effet un engagement favorable sans les étrangers et sans les six ans et  sans les étrangers et proche du plafond des gains.

En deux sur quatre, je prendrais en base Vénus d’Ardennes (10) en me basant d’une part contre la fougue d’Athis Deladou (11) mise en avant plus haut et d’autre part sur la réussite d’Alain Laurent que je n’ai cesse de vous répéter. C’est quand même plus sérieux de ne pas proposer un 2 sur 4 avec deux favoris dont 2 fois sur 3 l’un deux finira dans la colonne des allures irrégulières. Et si Vénus d’Ardennes (10) semble limite pour la victoire, c’est une base solide pour être à l’arrivée. Vivien Péo (7) avec Eric Raffin est le quatrième larron sortant du lot. Mon coup de coeur, Vespa de Bourgogne (18), bien engagée mérite mention et sait finir ses courses. Si Pierre Callier s’en sort à Vincennes dans un peloton de dix-huit ca peut faire mouche ! Avalo Montaval (3) n’est pas à négliger au premier échelon et ce même avec ses fers. La réussite du tandem Chaudemanche/Lercier est excellente et ils travaillent bien avec Gaby Gelormini. Son copain de label Unero Montaval a déjà surpris plus d’une fois dans cette configuration et je le retrouve un peu avec deux ans de moi chez Avalo, méfiance. Vivien (2) est aussi une cheval que je suis de longue date et apprécie. Il n’aura cette fois pas Chevrier au sulky et Franck Ouvrie peut tirer la quintessence du cheval. Vintage (4) peut aussi avoir son mot dire avec Matthieu Abrivard. Finalement ces quatre là sont des coups de coeur qui pourraient engendrer de gros rapports si plusieurs favoris se montraient fautif, une hypothèse très envisageable, une fantaisie en 6 [18-3-2-4]-X-X/16-10-11-7 (80 mises) pourrait payer lourd.

Pour résumer, les points forts de X :

  • Le retour du patron JMB au sulky en pleine réussite
  • En forme, le cheval reste sur deux victoires
  • Déferré des postérieurs
  • Cheval de tenue et dur à l’effort
  • Course visée sans étrangers et sans 6 ans

Mon 2 sur 4 : Azaro d’Eva (16) + Vénus d’Ardennes (10)

Mon prono en 8 : 16-10-11-7-18-3-2-4

Eric, 📝analyste 🐎turf pour iWin.fr / The Page

Lisez l'avis partagé par un joueur et donnez le vôtre :

  • Victoire pour Azaro d’Eva (16) et une cote de 1,50 facile pour nos abonnés ! Il faut souligner le travail d’orfèvre de JMB qui a pris son temps aux 25 mètres pour venir au bon moment, le replanquer dans un dos à demi et ressortir pour venir battre Athis Deladou (11). 2/2 en septembre et série de 9/11 en cours en turf depuis début août, on se régale et on remet ca demain dans la finale du trophée vert à Craon !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *