Turf : Qui sera au départ du prix d’Amérique 2017 à un mois de la compétition ?

le championnat du monde des trotteurs le prix d'amérique 2017

Me cantonnant habituellement à l’analyse des quintés de trot que vous retrouvez à chaque édition sur iWin.fr, voici un article original et un contenu inédit vous présentant les éventuels partants du prix d’Amérique 2017 à un mois du départ. Cette année le mode de qualification à la “belle” a été complètement revu. Les années précédentes, un classement à point sur les quatre épreuves préparatoires les quatre “B” (Bretagne, Bourbonnais, Bourgogne, Belgique) n’offrait que peu d’intérêt d’autant que les plus riches devaient rendre la distance dans ces courses. Au final les chevaux ayant le plus de gains étaient quasiment assurés de partir le jour J et ne faisaient que de l’entretien en début de meeting.

Un nouveau système de qualification

Avec en point de mire le concept de la finale “EpiqE” Series un nouveau système a été mis en place cette année rendant chaque “B” directement qualificative pour les chevaux se classant parmi les trois premiers. Douze pass sont donc distribués lors de ces quatre courses dont l’intérêt sportif a repris de la vigueur. Pour preuve les vainqueurs des deux premières étapes déjà passées, Anna Mix et le supercrack Bold Eagle auront une première chance dans l’Amérique 2017. En plus de ces douze pass les vainqueurs du critérium continental (en l’occurence Treasure Kronos) et celui du prix de Ténor de Baune (Belina Josselyn) rejoignent le liste des qualifiés. Il ne reste donc plus que quatre places en plus des quatorze distribuées puisque le nombre de partants est limité à dix-huit. Cela est donc bien plus difficile d’accéder au départ et tout le monde doit donc jouer le jeu pour aller gagner sa place.

Les certitudes à un mois du départ

Ci-dessous vous retrouverez un tableau récapitulant des chevaux les plus riches en activité et de ce qui pourrait être la grille  des partants… Tout cela en attendant de savoir qui parmi les plus riches est intéressé pour courir et qui parmi les challengers se placera à l’arrivée des deux dernières “B”, le prix de Bourgogne et le prix de Belgique respectivement le premier et le quinze janvier prochain à Vincennes.

Partants probables au 28 décembre du grand prix d'Amérique 2017 le championnat du monde turf des trotteurs
Les partants possibles du prix d’Amérique 2017 à un mois de la compétition par iWin.fr

Qui des quatre plus riches ?

Comme on peut le voir les quatre chevaux actuellement les plus riches susceptibles de participer en plus des douze qualifiés sont Timoko, Nuncio, Up and Quick et Tiégo d’Etang. En effet Bold Eagle ayant déjà gagné son pass en remportant le Bourbonnais, sa place est redonnée aux suivants les plus riches. Et à ce petit jeu Timoko devrait arriver à lui aussi glaner sa qualification sur le terrain. Sur son parcours de prédilection des 2100 mètres et face à une opposition largement à sa portée dans le prix de Bourgogne il devrait sans nul doute glaner son sésame et faire descendre les places aux gains jusqu’à Wild Honey. Nuncio, lui, le champion est pressenti au départ mais rien n’est encore arrêté à l’heure actuelle par son entraîneur Stefan Melander. On a même vu l’arrivée d’un hashtag #NuncioToTheAmerique sur Twitter. En tout cas s’il vient sur notre sol cela serait une superbe affiche sportive face à Bold Eagle avec qui sait une revanche lors de l’Elitloppet en Suède qui figure aux objectifs avoués du crack de Pierre Pilarski. Rien de fait néanmoins, ce qui pourrait faire les affaires d’Un Mec d’Héripré. Up and Quick est le vainqueur argenté du prix d’Amérique 2015. Mis à terre par Bold Eagle l’an dernier, il s’est avéré qu’il avait une fracture de l’ilium. Pas revu en compétition depuis il fera sa grande rentrée demain jeudi 29 à Mons. Mais cela ne sera sûrement pas suffisant pour être prêt pour la belle dont il ne figure pas parmi les engagés. On peut donc descendre jusqu’à Univers de Pan qui lui a une belle chance au départ du Bourgogne sur une distance qu’il apprécie et pourrait y décrocher son pass. Pascia’s Lest aura donc sa chance; s’il courre après son échec cuisant à Rome. Tiégo d’Etang lui devrait courir pour sa dernière année de compétition.

Les engagés officiels aux prix d'Amérique à un mois de la compétition
Les engagés officiels aux prix d’Amérique à un mois de la compétition

Qui pourrait bénéficier réellement des places aux gains ?

Revenons aux jokers et donc en premier lieu à Wild Honey, un instant vue dans les engagés au Bourgogne (voir tableau des engagés ci-dessous) mais qui a disparu. A quatre ans, cinq en 2017, cela est peut être un peu jeune pour l’américaine d’autant plus qu’elle a été déclarée non partante à Solvalla récemment alors qu’elle devait affronter Anna Mix. Peu de chance donc qu’on la voie au départ de l’Amérique ? Billie de Montfort pas revue en compétition depuis sa septième place en octobre dans le championnat européen ne devrait pas être de la partie non plus. On arrive donc à Akim du Cap Vert qui lui devrait courir après des ennuis dans sa préparation qui a pris de retard. Il fera sa rentrée comme Up and Quick demain à Mons et sera donc en ballotage favorable pour l’Amérique aux gains… On arrive enfin à Bird Parker qui mérite vraiment sa place. Il vient d’échouer à chaque fois à la porte de la qualification : quatrième du Bretagne (3 pass), quatrième du Bourbonnais (3 pass) et deuxième à un nez du Ténor de Baune (1 pass). Ce dimanche il jouera encore le jeu au départ du prix de Bourgogne ! Avec toutes les incertitudes précitées espérons pour lui que s’il ne décroche pas le précieux sésame sur la piste, il l’obtienne aux gains !

Les engagés au prix de Bourgogne à J-4
Les engagés au prix de Bourgogne 2017 à J-4

Bold Eagle en route vers l’histoire volume II ?

Dans un mois toutes ces interrogations seront levées, et l’on connaîtra les partants à la veille de ce qui je l’espère devrait être un nouveau sacre pour Bold Eagle en route pour devenir le meilleur cheval de l’histoire ! Régalons nous et savourons de vivre ces moments allant à l’inverse d’une conjoncture hippique parfois inquiétante pour l’avenir !

Eric, 📝analyste 🐎turf pour iWin.fr / The Page

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *